Vendredi 1er août, c'est parti !

Départ tranquille le matin, jusqu'en Alsace où on doit laisser la voiture chez Laurent et Edith.
Après un déjeuner rapide et improvisé, Laurent nous emmène jusqu'à la gare de Strasbourg (vive les voitures 7 places !)
Notre bus doit partir à 14h15, on stresse un peu car c'est un bus géré par Lufthansa, et bien sûr, la compagnie est en grève à ce moment-là...
Mais c'est bon, départ à l'heure prévue... sous la pluie !

Arrivée à l'aéroport de Francfort vers 17h, on a le temps, notre avion pour Oslo est à 20h15.

francfort

Et puis vol Francfort-Oslo, arrivée vers 22h, notre prochain avion est le lendemain à... 12h30 !
On s'installe pour une looooongue nuit !

nuit_oslo2

Drôle d'ambiance nocturne, l'aéroport se transforme en immense dortoir, il y a du monde partout, sur les banquettes, les fauteuils, mais aussi par terre, certains sortent même leur sac de couchage (et je fais d'ailleurs de même après avoir essayé en vain de dormir assise !)
On se réveille, encore un peu "dans le gaz", mini-toilette et gros petit-déjeuner (on n'a quasiment rien mangé depuis le départ !)
Et puis l'attente continue, on traîne dans l'aéroport, on en profite aussi pour changer de l'argent...

14h, départ de notre vol pour Bodo... Il pleut à Oslo, mais plus on va vers le nord, moins il y a de nuages, et le ciel finit même par se dégager complètement !
Même si on est pas très bien placés (au dessus des ailes), je ne quitte pas des yeux le paysage, on longe toute la côte norvégienne, c'est superbe ! Je ne résiste pas à l'envie de prendre des photos, même si je sais bien que le résultat sera bien moins beau que la réalité !

vol_oslo_bodo

Et l'arrivée à Bodo, sous un soleil resplendissant !

arrivee_bodo

Après récupération des bagages, nous prenons possession de notre voiture de location.
Petite surprise : c'est une boîte de vitesse automatique, à laquelle ni Patrice ni moi ne sommes habitués !
Nous passons donc un petit moment sur le parking de l'aéroport, à essayer d'apprivoiser la bête (précision : le mode d'emploi est exclusivement en norvégien !)
Et nous partons en quête du quai d'embarquement du ferry, que nous trouvons facilement, ce n'est pas une très grande ville.
Une fois le repérage fait et comme il nous reste du temps, nous retournons vers le centre-ville, en quête cette fois d'un supermarché, histoire de faire un petit ravitaillement.

Enfin prêts pour la dernière étape du voyage !
Nous embarquons, le soleil est toujours aussi radieux, la mer calme... au début du moins, ça se corse un peu ensuite, et les estomac sont mis à rude épreuve !!

21h... les îles sont en vue... "le mur des Lofoten", j'ai souvent lu cette expression sur les blogs, et là elle prend tout son sens !
Les montagnes qui plongent directement dans la mer, la lumière du soleil rasant... impressionnant !

mur_lofoten

Nous y sommes... enfin !
Le petit bout de route (30 km) jusqu'à Ramberg où nous passeront nos premières nuits nous donne un aperçu des paysages, nous ne sommes pas déçus ! Il est 21h passées, mais il fait encore grand jour, avec toutefois une lumière rasante qui donne un aspect irréel aux villages et paysages traversés...

village_soir